La sirène et le marin


Marin sur la mer, sur son navire,
Toujours partant et prêt au pire,
Chevalier de l'océan,
Créateur de tous ce vent,
Qui caresse ses cheveux d'or
Et qui ne le lâchera jamais.
Quand il retournera à son port,
Le vent sera à ses côtés.
Son cœur étant brillant,
Mais bien trop vide,
Les oiseaux chantent en dansant;
Le jeune homme reste impassible.
Capitaine cherchant de l'aventure,
Fut surpri de cette magnifique créature,
Sorti de la mer comme par magie,
Faisant un geste de sympathie.
D'un regard, elle l'observait,
De ses yeux troublés.
Marin, une sirène devant toi
Fait un clin d’œil maladroit.

Mathilde Delsart

 Adaptation libre du tutoriel " Multicor "

Le papier à lettre IncrediMail : Ici


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire